Actualités

« Je suis en colère qu’ils aient édité et redressé les cheveux pour avoir une vision plus eurocentrique de ce à quoi ressemblent de beaux cheveux », a écrit Lupita Nyong’o le 10 novembre.

La star de « Twelve Years a Slave » a accusé l’édition britannique du magazine Grazia qui a décidé de retoucher les cheveux de l’actrice. Elle a écrit sur Instagram : « Comme je l’ai si souvent fait comprendre avec chaque fibre de mon être, j’embrasse mon héritage naturel malgré le fait que j’ai grandi en pensant que la peau claire et les cheveux soyeux étaient les standards de beauté, je sais maintenant que ma peau foncée et mes cheveux indomptés sont beaux aussi. »

Déçu que @GraziaUK ait édité & lissé mes cheveux pour correspondre à une notion plus eurocentrique de ce à quoi ressemblent de beaux cheveux. #dtmh pic.twitter.com/10UUScS7Xo

– Lupita Nyong’o (@Lupita_Nyongo) 10 novembre 2017

La photographe An Le a décidé de prendre la parole et de s’excuser pour cette « erreur monumentale ».

« Je vais faire preuve de diversité dans mon travail », déclare An Le, qui est d’origine vietnamienne. Nyong’o est née au Mexique et est d’origine kenyane. Elle se bat pour récupérer l’héritage de la culture africaine.

« Il n’y a rien qui excuse mon action. Je regrette vraiment le mauvais moment que j’ai fait passer à Mme Nyong’o, une femme que j’admire beaucoup », a-t-elle souligné.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *