CO 30-4 OK

Article clinique Complications des vis à os autotaraudeuses pour la fixation maxillomandibulaire dans le traitement de la fracture de la mâchoire J. Molina Montes 1 , J. González-Lagunas 2 , J. Mareque Bueno 1 , J.A. Hueto Madrid 2 , G. Raspall Martí 3 Résumé : Au cours de la dernière décennie, la vis de verrouillage intermaxillaire a été introduite comme méthode de fixation intermaxillaire dans le traitement des fractures de la mâchoire. González-Lagunas 2 , J. Mareque Bueno 1 , J.A. Hueto Madrid 2 , G. Raspall Martí 3 Résumé : Au cours de la dernière décennie, la vis de verrouillage intermaxillaire a été introduite comme méthode de fixation maxillomandibulaire dans le traitement des fractures mandibulaires. Le but de l’étude est d’évaluer les complications de la technique et la iatrogénie dentaire dérivée de son application sur une période de 4 ans. Un total de 62 patients et 272 vis ont été examinés et bien que des complications soient apparues, leur incidence est faible. Mots clés : Fixation intermaxillaire ; Fracture mandibulaire ; Complications ; Fracture mandibulaire ; Chirurgie. Reçu : 18.12.06 Accepté : 16.06.08 1 Médecin résident 2 Médecin spécialiste 3 Chef du service de chirurgie orale et maxillo-faciale. Hôpital universitaire Vall d’Hebrón, Barcelone. Espagne Correspondance : Dr. Javier Gonzalez Lagunas Hospital Universitario Vall d’Hebrón 08035 Barcelone, Espagne Email [email protected] Rev Esp Cir Oral y Maxilofac 2008;<strong</strong,4 (juillet-août) :265-269 © 2008 ergon Résumé : Au cours de la dernière décennie, les vis à os autotaraudeuses ont été largement utilisées comme méthode de fixation maxillomandibulaire temporaire dans le traitement des fractures de la mâchoire. Le but de la présente étude était d’évaluer les complications de la technique et la iatrogénie dentaire potentielle sur une période de 4 ans. Nous avons examiné un total de 62 patients et 272 vis. Bien que des complications soient apparues, le taux de complication était faible. Mots clés : fixation maxillomandibulaire ; fracture de la mâchoire ; complications ; chirurgie.

  • Page 2 et 3 : 266 Rev Esp Cir Oral y Maxilofac 20
  • Page 4 et 5 : 268 Rev Esp Cir Oral y Maxilofac 20

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *