Conception définitive au niveau de la surface asphaltée de la route Ferreñafe – Mamape (L=3.96km), District Manuel Antonio Mesones Muro – Province Ferreñafe – Département Lambayeque

À l’heure actuelle, la demande de routes a augmenté de manière significative dans le pays, encore plus si l’infrastructure routière est axée, en ce qui concerne la qualité et le confort des routes, étant ce le principal mal qui afflige le réseau routier national, qui dérive la nécessité d’avoir les informations techniques pertinentes. La présente thèse a été développée avec la norme de conception géométrique en vigueur – 2013, la même qui a été appliquée à la fois dans la conception géométrique verticale, la conception géométrique horizontale. Le relevé topographique a été réalisé, sur la plus grande surface possible, afin d’avoir une meilleure référence des zones adjacentes à la route étudiée, de manière à identifier le tracé et les variantes, qui peuvent être appliquées avec l’harmonie de la DG – 2013, sans négliger l’aspect économique qui est l’un des facteurs fondamentaux dans la conception des routes au Pérou. À cette fin, la conception géométrique horizontale a été réalisée en suivant le tracé actuel de la route, avec certaines variations dans les rayons, conformément à la réglementation en vigueur, la conception géométrique verticale, il a été essayé autant que possible de minimiser le volume des coupes et des remblais, en conformité avec l’harmonie avec la DG – 2013, étant le mouvement de terre moins, ce qui économise cet élément. La route étudiée, a donné lieu à un véhicule de conception C 3 désigné par la DG – 2013, ce véhicule était le résultat d’une étude de trafic menée pendant 7 jours 24 heures sur 24 dans 2 stations différentes, la station 1 située au km 0+000 et la station 2 située au km 3+960. Après avoir sélectionné le véhicule de conception, nous avons procédé à la conception géométrique horizontale, avec laquelle nous avons calculé les surlargeurs et les surélévations dans les courbes de transition de la route étudiée, ainsi qu’à la conception géométrique verticale, en calculant la distance de visibilité d’arrêt, la distance de visibilité de dépassement. Il a été pris comme référence pour la conception hydraulique des ouvrages d’art, dans ce cas 9 ponceaux situés à (Km 1+140.00 – Km 1+384.00 – Km 1+493.00 – Km 1+558.00 – Km 1+658.00 – Km 2+290.00 – Km 2+446.00 – Km 3+120.00 – Km 3+653.00), un débit d’avenues maximum 2 m3/sec, résultat obtenu au moyen d’une étude hydrologique dans la station du bassin sicán, par le Senamhi. En outre, dans la conception structurelle, la conception géométrique horizontale a été prise en compte, en ce qui concerne les surlargeurs et les surélévations maximales, dans les œuvres d’art qui sont situées dans les courbes de transition de la route, reflétant dans les plans Détail de l’égout. En ce qui concerne le calcul des terrassements, il a été fait en calculant la distance moyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *