Étude pilote : Évaluation des interactions médicamenteuses potentielles chez les patients pédiatriques hospitalisés

Objectif : évaluer le type et la gravité des interactions médicamenteuses potentielles et identifier les facteurs de risque impliqués, chez les patients pédiatriques admis en milieu hospitalier.

Méthodes : Une étude analytique rétrospective transversale a été réalisée auprès de patients pédiatriques hospitalisés d’un Hôpital de l’Ouest du Mexique, de deuxième et troisième niveau. Les patients inclus étaient âgés de ≤18 ans et hospitalisés dans les services pour enfants ; ceux admis aux urgences, dans les unités intermédiaires néonatales et de thérapie intensive n’ont pas été inclus. Les prescriptions médicales ont été examinées en tenant compte des caractéristiques anthropométriques, du diagnostic et du nombre de médicaments prescrits pour identifier les interactions médicamenteuses potentielles à l’aide de la base de données Micromedex 2.0.

Résultats : 88 patients ont été inclus, une moyenne de 4,6 ± 2,8 de médicaments ont été prescrits par patient. 37 sujets (42%) présentaient un certain degré d’interactions médicamenteuses potentielles dont 25,5% étaient majeures et 27,7% modérées selon le logiciel. Les facteurs de risque identifiés étaient : âge ≥ 4 ans (OR 1,917 ; IC 95 % 1,081-3,399), BSA ≥ 0,8m2(OR 1,825 ; IC 95 % 1,021-3,263), taille ≥ 1 m (OR 2,556 ; IC 95 % 1,322 – 4,941) et nombre de médicaments prescrits ≥ 4 (OR 2,106 ; IC 95 % 1,248 – 3,556).

Conclusion : Certaines des interactions trouvées étaient au bénéfice du patient, mais d’autres ont été considérées comme indésirables car elles modifiaient la pharmacocinétique de certains des médicaments administrés. Détecter à temps les interactions néfastes pour un patient peut favoriser la sécurité de ce dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *