Formation sur l’élaboration du fromage frais de Moche


Par le GRALL et des étudiants en Agro-industrie

La Direction Régionale de l’Agriculture de La Libertad (GRALL), à travers la sous-direction de la Compétitivité Agricole, et des étudiants universitaires qui développent leurs pratiques pré-professionnelles, ont réalisé une formation théorique et pratique sur l’organigramme du processus d’élaboration du fromage frais, et des étudiants universitaires qui développent leurs pratiques pré-professionnelles, ont réalisé une formation théorique et pratique sur l’organigramme du processus de fabrication du fromage frais, dans l’étable « La Casa de la Pradera », située dans le district de Moche.

La formation a été réalisée en collaboration avec des étudiants de l’université Cesar Vallejo, de l’université privée Antenor Orrego et du SENATI, appartenant à la carrière de l’agro-industrie.

L’objectif de la formation est que les petits agriculteurs puissent produire leurs propres produits laitiers et obtenir ainsi de meilleures ressources.

Dans la production de fromage frais, un organigramme est appliqué, avec une séquence d’étapes détaillées à suivre, et avec les paramètres et les entrées à ajouter.

Cette transformation consiste à réaliser une analyse physico-chimique, à peser et filtrer, à pasteuriser, à refroidir, à ajouter des intrants, à coaguler, à couper le caillé, à reposer, à remuer, à égoutter, à blanchir, à saler, à mouler, à presser, etc.

D’autre part, le GRALL, continue à former les agriculteurs des écuries Liberteño, non seulement en ce qui concerne la production de produits laitiers mais aussi en ce qui se réfère aux aspects techniques tels que : la santé animale, la gestion de la traite mécanique, l’amélioration génétique et les agro-industries.

L’assistance technique s’adresse aux petits agriculteurs qui sont dans le programme « Productivité laitière », soit une dizaine d’écuries qui se sont inscrites volontairement.

L’assistance technique s’adresse aux petits agriculteurs qui sont dans le programme « Productivité laitière », soit une dizaine d’écuries qui se sont inscrites volontairement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *