Grâce à Massimo Vignelli on ne se perd pas dans le métro

Aujourd’hui nous nous souvenons d’un des grands du design : Massimo Vignelli, un créateur total, auteur de la carte du métro de New York, du logo de Pirelli, Lancia ou IBM ; parmi de nombreuses autres œuvres.

massimo vignelli designs

Massimo Vignelli, le designer total

Dessin graphique, packaging, intérieur, industriel, mobilier… Il n’y a pas de domaine du design dans lequel Massimo Vignelli n’a pas brillé. Le créateur italien est, avec sa femme Lella Vignelli, à l’origine de designs inoubliables et intemporels.

Pour son ami, le designer espagnol Alberto Corazón :  » Vignelli a conçu ce qu’il aimerait utiliser et qu’il ne trouvait pas. Des horloges, des calendriers, des tables, des lampes, des lunettes, des urnes funéraires (une grande passion), des magazines et des livres, des clôtures de chantier, des casseroles et des ustensiles de cuisine, de la vaisselle, une ligne de vêtements révolutionnaire qu’il a même fabriquée dans le studio de la 57e rue. »

Bien que sa carrière soit axée sur le design, Vignelli a étudié l’architecture au Politecnico di Milano et à l’Università di Architettura de Venise.

En 1960, il crée son premier studio de design et d’architecture, avec sa femme et son associé (ils se considéraient comme des coauteurs). C’est là qu’ils ont créé des logos tels que Pirelli, Lancia, Olivetti ou Rank Xerox.

massimo vignelli designs

Quelques années plus tard, Massimo et Lella (également architecte) arrivent à New York, engagés par la firme de meubles Knoll.

L’énergie de la ville les a rattrapés et ils se sont installés dans la Grosse Pomme, où ils ont créé un nouveau studio, Unimark International. Dans cette nouvelle entreprise, Vignelli a conçu une multitude de logos, comme celui d’American Airlines, ainsi que le plan et la signalisation du métro de New York, qui est devenu l’exemple à suivre pour les sociétés de transport du monde entier.

Dans les années 1970, alors qu’Unimark se tourne davantage vers le marketing que vers le design, les Vignelli créent une nouvelle entreprise, Vignelli Associates, pour laquelle ils travaillent jusqu’à leur mort.

massimo vignelli designs

massimo vignelli designs

Le style de Massimo Vignelli

Le style de Massimo Vignelli est simple, sobre et raffiné. À l’ère de la conception par ordinateur, Vignelli considérait la plupart des possibilités actuelles de typographie et de manipulation comme une « pollution visuelle ». Il préconisait de revenir aux fondamentaux et de simplifier le design.

Selon Alberto Corazon, pour le designer italien, seuls quatre caractères étaient nécessaires : Garamond, Bodoni, Times et Helvetica. « Il considérait la typographie comme la brique avec laquelle construire l’édifice de la communication graphique, tout comme nous n’avions pas besoin d’autres couleurs que son rouge, qu’il appelait rouge Vignelli, Pantone 482, et le noir, la somme de toutes les autres couleurs. »

massimo vignelli designs

L’héritage de Massimo Vignelli

Massimo Vignelli était un grand théoricien et critique du design. Il a publié de nombreux livres et participé à des documentaires et des expositions.

En 2009, il a lancé « The Vignelli Canon », un livre électronique gratuit, avec ses principes de base en matière de design, afin d’inspirer les jeunes designers. Vous pouvez le télécharger ici.

Un an plus tôt, les Vignellis ont fait don de l’ensemble de leurs archives de design à l’Institut de technologie de Rochester. La collection est hébergée dans un bâtiment conçu par Massimo et Lella, le Vignelli Center For Design Studies, où sont organisées des expositions, des conférences et toutes sortes d’activités liées au design. Le couronnement d’une carrière qui a marqué l’esthétique du 20e siècle et d’une partie du 21e.

massimo vignelli designs

massimo vignelli designs

iv…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *