–> La musique pop clôture le cycle ‘Metro Vibra’ après six mois de représentations dans les gares

La représentation de cet artiste madrilène a eu lieu à la station Nuevos Ministerios dans deux créneaux horaires : à 12h00 et à 21h00. Dans le cadre de « Metro Vibra », les passagers du métro ont pu assister, au cours de ces mois, à des représentations dans les différentes stations du groupe de flamenco Duo Sonata, de la soprano Estíbaliz Martyn, du groupe de rock Psychedelic Lemon, du violoncelle et de la guitare de Marisa Gómez et du violoncelliste et compositeur Gaspar Cassadó, du duo madrilène Damy Soul, et des sons latins et de rumba de Lex.

Cette initiative n’était que l’une des plus de 50 activités organisées à ce jour avec lesquelles Metro a cherché à impliquer tous les Madrilènes et à les faire participer activement à ses célébrations. Dans les mois à venir, l’entreprise continuera à célébrer ses cent ans d’histoire avec de nouvelles expositions et de nouveaux événements, comme le forum des entreprises centenaires, qui réunira différentes entreprises existant depuis plus de cent ans pour partager leurs expériences et leur évolution au fil du temps.

10 mois de célébrations

Les célébrations du centenaire ont démarré avec l’inauguration de l’exposition permanente de trains classiques à Chamartín à laquelle a assisté Felipe VI le 17 octobre 2018. Tout au long de ces mois, plus de 28 000 personnes ont eu l’occasion de découvrir certains des modèles les plus emblématiques qui ont circulé sur le réseau souterrain de Madrid. Au total, douze wagons qui retracent les principales étapes de l’entreprise en matière de matériel roulant, des origines aux années 1960. Cette extraordinaire exposition de bijoux ferroviaires entièrement restaurés est complétée par une centaine d’éléments historiques propres au métro, depuis des pièces retrouvées dans les stations et les trains jusqu’aux armoires des employés.

Au cours des derniers mois, d’autres expositions ont été mises en place, comme la  » Ligne du centenaire « , une exposition permanente dans les stations du parcours original de Cuatro Caminos à Sol, sur la ligne 1, qui propose un voyage à travers l’histoire du métro grâce à de grandes photographies installées dans les halls, les quais et les couloirs. En outre, un train recouvert de vinyle comme ces trains originaux circule en permanence le long de la ligne.

D’autre part, la station Aeropuerto T1 – T2 – T3 a été le cadre d’une exposition de 35 grandes photos installées sur les quais et dans le hall, complétée par une autre au Terminal 2 de l’aéroport Adolfo Suarez Madrid-Barajas, qui comprenait 20 images historiques (deux par décennie). La station Chamartín a également accueilli les  » Portraits de banlieue « , une série de photographies de personnalités connues du monde de la culture, de la communication et du sport, telles que Fernando León de Aranoa, Joaquín Sabina et le footballeur Koke, qui ont rendu un hommage particulier à Metro de Madrid en cette année de célébration de son Centenaire.

Metro avec le théâtre

L’engagement envers le monde de la culture de Metro est une constante pendant les célébrations du Centenaire. Ainsi, le métro de Madrid et la Fondation du Festival international de théâtre classique d’Almagro ont uni leurs forces au cours du premier semestre 2019. Outre la diffusion sur Internet de trois vidéos situées dans des stations de métro à l’occasion de la célébration de la Journée de la poésie (21 mars), la présentation des concours alternatifs Almagro Off (destiné aux nouveaux réalisateurs) et Barroco Infantil (destiné au public familial) a également eu lieu en mai, avec pour toile de fond l’exposition de trains classiques à la station de métro Chamartín. Par ailleurs, « CronoTeatro », le concours de théâtre court dans le métro de Madrid, a tenu sa sixième édition en avril avec pour thème central le centenaire du métro.

La thématisation de plusieurs stations de métro a été une autre des actions menées au cours de ces mois de célébration. Ainsi, la station Plaza de España a été vinylisée avec le texte intégral de « El ingenioso hidalgo Don Quijote de la Mancha », de Miguel de Cervantes, tandis que la station Latina a été thématisée avec des photos historiques et contemporaines d’El Rastro, l’emblématique marché en plein air qui se tient dans la capitale chaque dimanche depuis 1740. D’autre part, il a été décidé de décorer les quais et les couloirs de la station Rubén Darío, sur la ligne 5, avec de grands vinyles contenant une série d’illustrations d’Antonio Mingote, pour commémorer le centenaire de sa naissance. En outre, la station Portazgo a été décorée avec des références au Rayo Vallecano et au San Silvestre Vallecano.

En plus des initiatives culturelles, Metro a également pris en compte le monde du sport dans les célébrations de son centenaire. En effet, en février, une course historique a été organisée, à laquelle ont participé plus de 2 000 coureurs. Le parcours s’étendait sur un total de 5 kilomètres et reproduisait en surface le tronçon que parcourait la première ligne de métro à ses origines, lors de son inauguration en 1919.

L’une des intentions de Metro pour célébrer son centenaire est de faire participer tous les Madrilènes, y compris les enfants. À cette fin, elle a organisé un concours de dessin pour enfants intitulé « What is Metro for you ? Plus de 200 écoliers âgés de 6 à 12 ans, issus d’écoles publiques, subventionnées par l’État et privées de la région, y ont exprimé leur vision du métro de Madrid. Ensuite, une exposition des œuvres des finalistes et des gagnants a été organisée dans l’ancienne salle du Pacífico.

Campagnes de solidarité

« 100 jours de solidarité » est la campagne avec laquelle l’entreprise mobilise ses clients et ses employés et les rejoint pour soutenir activement différentes causes sociales. Il a démarré en novembre 2018, coïncidant avec les célébrations du centenaire du réseau Metro, et lui permet de promouvoir des projets lancés par un large éventail d’entités représentant différentes causes sociales telles que : l’inclusion sociale et le respect de la diversité ; la santé et le soutien aux groupes vulnérables ou en risque d’exclusion sociale, comme les mineurs, les personnes handicapées, les personnes âgées, les femmes et les jeunes. En effet, en moins de huit mois, le défi des « 100 jours de solidarité » a déjà été dépassé, de sorte que l’entreprise a consacré près de 150 jours à la réalisation d’actions à caractère social.

Metro de Madrid, dans son engagement à prendre soin de l’environnement, a également organisé des activités telles que la plantation de 100 nouveaux arbres dans les locaux de Metro, dans le but de garder la végétation sous contrôle et de contribuer à maintenir un équilibre dans les niveaux d’oxygène, de dioxyde de carbone et d’humidité dans l’atmosphère, améliorant ainsi la qualité de l’air, grâce à l’entretien des zones paysagées et boisées des dépôts de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *