La police de Manchester procède à une explosion contrôlée lors des recherches

La police de Manchester a confirmé aujourd’hui que son unité de contre-terrorisme a procédé à une « explosion contrôlée » pendant la nuit dans une propriété du quartier de Moss Side liée à l’attentat, bien qu’aucune arrestation n’ait été effectuée.

La police de Manchester a confirmé aujourd’hui que son unité antiterroriste avait procédé dans la nuit à une « explosion contrôlée » dans une propriété du quartier de Moss Side, en lien avec l’attentat, mais qu’aucune arrestation n’avait été effectuée.

Dans un communiqué, la police a précisé que l’opération avait été menée vers 00h00.45 GMT dans ce quartier situé au sud de la ville, où 22 personnes sont mortes lundi dernier et 64 autres ont été blessées, dont de nombreux mineurs.

« Nous avons effectué des recherches à une adresse dans le quartier de Moss Side au cours desquelles une explosion a été réalisée », précise la note.

Il a précisé que si les raids « sont liés à l’attentat de Manchester Arena de lundi », « il s’agit d’une enquête en cours et qui évolue rapidement », de sorte que la police « garde l’esprit ouvert pour le moment ».

L’explosion contrôlée a été entendue dans les zones adjacentes de Rusholme et Fallowfield, ont indiqué certains voisins sur les médias sociaux.

Dans ces derniers, des résidents de cette zone indiquent qu’un « bruit fort » a été entendu. Efe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *