L’ABC du bois

Depuis l’Antiquité, l’homme utilise le bois comme matériau principal. Cependant, à partir du baroque, il a pris vie non seulement comme élément décoratif, mais aussi fonctionnel ; voici donc quelques conseils pour l’entretenir.

Aujourd’hui, l’utilisation du bois ne se limite pas à la création de meubles, de chaises et de tables pour la maison ; en raison de sa durabilité, de sa beauté et de sa sensation de fraîcheur, il s’étend à la décoration des sols, des murs, des plafonds, des escaliers, des colonnes et des terrasses, non seulement dans les maisons, mais aussi dans les établissements commerciaux (banques, restaurants et hôtels), où la décoration joue un rôle majeur.


À l’apogée de ce matériau à l’époque moderne, il est nécessaire d’avoir les bons conseils pour son entretien et sa maintenance. Pour ces raisons, ne manquez pas quelques astuces, ci-dessous :
Chaque mouton (produit), avec son partenaire (bois)
L’acajou et le chêne occupent les premières places dans la lignée des bois les plus résistants et durables.
Cependant, chaque produit doit porter le type de bois qui vous convient le mieux : meubles de maison, chêne, acajou ou cèdre ; sols et escaliers, IPE, jatoba sapelli et chêne ; plafonds et murs, acajou et chêne ; et éléments décoratifs, acajou, chêne, érable et marupa.

Division

Dommages causés au bois?
Ce qu’il ne faut jamais faire ? Placez des récipients chauds et/ou renversez de l’eau et des produits chimiques (insecticides, alcool ou émailleur) sur le bois, car les dommages pourraient être irréparables.
Ce que vous devez faire….. Si votre mobilier se trouve à l’extérieur (balcons, terrasses…), appliquez un vernis pour le protéger du soleil et de la pluie. Il existe aujourd’hui sur le marché des produits spécialisés à cet effet.
Faites attention aux ennemis !
La lumière du soleil, la pluie et les bactéries sont les ennemis furieux du bois. Les meubles d’extérieur subissent régulièrement les effets du soleil, qui les usent et ternissent leur couleur d’origine. Il est donc important d’appliquer un traitement de protection contre les taches, dont les pigments agissent comme un écran solaire. Quant aux bactéries (moisissures et champignons) et aux insectes, qui apparaissent à la surface du bois et le détruisent sans même s’en rendre compte, la solution est d’appliquer un traitement fongicide de manière préventive pour empêcher leur apparition et leur développement.

En matière de taches, le bois est une victime qui n’a pas d’échappatoire ; pour s’en débarrasser, il existe aussi des astuces infaillibles. Lorsqu’ils sont causés par de la colle de ruban adhésif, ils peuvent être enlevés avec de l’huile pour bébé ; par un objet chaud, avec de l’encaustique et de la peinture ; et par un déversement d’eau, avec le même matériau avec lequel il a été peint. Mais si l’affaire se complique, nous vous suggérons de vous allier à un expert qui vous recommandera ce qu’il faut faire et vous conseillera au mieux (l’auteur est spécialiste du bois et propriétaire de l’atelier d’ébénisterie MAVEDI).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *