Lady Godiva, le symbole de Coventry

lady godiva

Lady Godiva est depuis longtemps un symbole de Coventry. Et elle a bel et bien existé, car il s’agit d’une noble femme anglo-saxonne qui a vécu au début des années 1000 et qui, un beau jour, protestant contre les impôts toujours plus élevés que son mari imposait à la ville, a chevauché nue dans les rues de la ville.

Lady Godiva était l’épouse de Leofric, comte de Mercia, et le couple était de grands dévots religieux qui ont fondé et aidé des monastères avec de l’argent et des bijoux. La vie réelle de cette femme a dû être reconstituée à l’aide de documents historiques, mais il semble que les choses se soient passées plus ou moins ainsi. Cependant, la légende lui a donné plus de lustre.

Selon la légende, Lady Godiva se sentait très désolée pour les personnes soumises à de plus en plus d’impôts et elle a donc demandé de l’aide à son mari, mais celui-ci a refusé de les réduire car il voulait faire de Coventry un endroit formidable. Mais un jour, fatigué de ses supplications et pour qu’elle ne soit plus sur son dos, il a dit qu’il les abaisserait si elle se promenait nue sur un cheval dans les rues de la ville. C’est fait, elle a ordonné à tout le monde de rester à l’intérieur ce jour-là et s’est promenée à cheval. Seul le voyeur Tom n’a pas pu résister et le mari de Godiva a donc tenu parole.

La plus ancienne version de l’histoire date de 1236 et elle ne comporte pas le voyeur qui apparaît pourtant dans la version du XVIIe siècle. La vérité est que l’histoire de Lady Godiva tourne autour de Coventry depuis des siècles et a fait l’objet de nombreuses spéculations car il est très probable que la dame n’était pas nue au sens moderne du terme mais sans parure ni bijoux.

Quoi qu’il en soit, de 1678 jusqu’aux années 60 du vingtième siècle, il y avait la procession de Godiva à Coventry et bien qu’elle ait disparu pendant un certain temps, elle renaît à l’occasion du festival Godiva qui a lieu en juillet. Certains collèges et corps militaires l’ont adoptée comme mascotte ou sainte patronne, des chansons lui sont dédiées, bref, que bien que près de 1000 ans se soient écoulés Lady Godiva est toujours parmi nous et si vous allez à Coventry, vous verrez sa statue à Broadgate.

Imprimer amicalement, PDF Email

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *