Le concessionnaire de McDonald’s pourrait être coté à la bourse locale

Bien que ce ne soit pas un fait à court terme, Arcos Dorados pourrait demander l’autorisation d’être coté à la bourse de Buenos Aires, en suivant le même chemin qu’un groupe d’entreprises qui est entré cette année à la bourse de Buenos Aires comme Havanna.
Selon Ricardo Mendez, PDG d’Arcos Dorados, l’entreprise est arrivée en 2011 à Wall Street et a commencé à se négocier à la bourse de New York. Quant à la possibilité de faire de même sur le marché boursier local, l’exécutif a déclaré que « pour l’instant, ce n’est pas prévu », mais a laissé la porte ouverte en ajoutant que « cela ne signifie pas que dans le futur, cela peut être fait ». Arcos Dorados est la plus grande franchise McDonald’s au monde. Né en Argentine en 1996, et pendant 11 ans, il n’a opéré que dans ce pays. En 2007, elle s’est soumise à l’appel d’offres de McDonald’s et a obtenu l’utilisation de la marque pour 20 pays d’Amérique latine. Lorsqu’elle est entrée en bourse à New York, elle a dépassé 10 fois les ordres d’achat par rapport aux actions offertes, obtenant 1249 millions de dollars lors de son introduction en bourse à la Bourse de New York. À l’origine, la société basée à Buenos Aires, en Argentine, avait mis 62,5 millions d’actions à la disposition des investisseurs potentiels à un prix compris entre 13 et 15 USD chacune. Compte tenu de la demande excédentaire, les actionnaires vendeurs, les fonds d’investissement Gavea Investments, Capital International et DLJ South America Partners, ont décidé d’augmenter le nombre d’actions offertes (+33%), portant à 17 u$s la valeur de placement de chacune d’entre elles. En ce qui concerne le processus d’investissement dans le pays, cette année, 10 millions de dollars seront alloués à l’ouverture de trois magasins et à la rénovation de 20 autres, ce qui générera plus de 300 emplois. « Nous croyons en ce pays et les entreprises que nous faisons sont pensées pour le long terme. Lorsque nous pensons à une ouverture, nous ne le faisons pas en regardant la conjoncture mais nous la projetons sur 10 ou 20 ans », a déclaré Mendez lors d’un événement organisé pour annoncer les plans de la chaîne qui est présente en Argentine depuis 30 ans. « Ce moment n’est pas différent des autres que nous avons traversés et nous croyons en notre activité », a-t-il ajouté. Il a également précisé que les nouveaux magasins seront situés à Chaco, où il ouvrira pour la première fois, à Salta et dans la capitale fédérale. Selon Télam, avec les ouvertures et les rénovations, l’entreprise aura investi 120 millions de dollars et ouvert 30 magasins en cinq ans, et fin 2016, elle comptera 226 restaurants dans 12 provinces et 17 000 employés. En ce sens, le dirigeant a ajouté que « les ouvertures sont définies comme viables en fonction de ce qui est estimé pour l’avenir ».

Sur les plans pour l’année prochaine, le dirigeant a anticipé qu' »il y a beaucoup de personnes intéressées par l’ouverture de magasins McDonald’s et nous le sommes aussi ».
Il a également expliqué que l’entreprise « a une feuille de route d’ouvertures pour les trois prochaines années, mais aucune affaire n’est faite tant que le contrat n’est pas clôturé, et c’est à ce moment-là que les prochaines annonces seront faites ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *