L’épinard malabar – un légume d’été facile à cultiver et qui aime la chaleur

Par le Dr Mercola

L’épinard malabar1,2,3,4 est un choix alternatif intéressant aux épinards ordinaires. Elle pousse comme une vigne vivace de climat tropical, et prospère dans la chaleur de l’été, lorsque la plupart des autres verdures ont tendance à devenir amères et à se dessécher ; et facilement, elle atteint une hauteur de 10 à 35 pieds en une seule saison.

Cette plante est cultivée sur un treillis, et devrait être taillée fréquemment, pourrait en faire une haie comestible et décorative. Il est également connu sous les noms d’épinard indien, d’épinard grimpant, d’épinard asiatique, d’épinard vietnamien, d’épinard du Surinam, d’épinard de Ceylan et d’épinard chinois. Les épinards de Malabar ont deux variétés :5

  • Basella rubra, qui a des vignes rouge-violet et des fleurs roses
  • Basella alba, qui a des tiges blanches à vert pâle et des fleurs blanches

Caractéristiques

Visuellement, la variété de couleur rousse est plus spectaculaire, mais à part cela, elle pousse et a un goût presque identique à son homologue blanc.

Les feuilles qui ont atteint leur pleine maturité sont de la taille d’une paume, avec un soupçon de saveur citron-menthe poivrée et une sensation légèrement croquante qui est accentuée et devient plus distinctive à la cuisson ; bien que ce type d’épinard soit moins amer que les épinards ordinaires, en raison d’une quantité plus faible d’acide oxalique.

Il faut cependant veiller à ne pas trop la cuire, car à terme, les feuilles chauffées peuvent prendre une texture gluante peu appétissante.

Aussi, les jeunes feuilles non mûres peuvent être récoltées et utilisées fraîches en salade ou sautées. À la fin de la saison estivale, la plante fleurira, et la saveur des feuilles commencera alors à se dégrader. Par conséquent, vous devez vous assurer de récolter continuellement les feuilles, avant que la plante ne fleurisse.

Lorsque vous coupez les feuilles, vous pouvez remarquer une substance collante sur la partie où elles ont été coupées. Ceci est dû à la teneur élevée en mucilages des feuilles et des tiges. Le mucilage est riche en fibres, et en ce sens, il est similaire à la pectine contenue dans les pommes.

Les épinards malabars sont également une bonne source des nutriments suivants. La variété rubra (rouge) est susceptible de contenir une plus grande quantité de bêta-carotène et de lutéine, des antioxydants, grâce à ses couleurs rouge et violette.

.

Vitamine A Vitamine C
Iron Calcium
Protéines Magnésium
Phosphore Potassium
Béta…carotène Lutéine

Comment cultiver les épinards de Malabar

Peut-être l’une des caractéristiques les plus attrayantes des épinards de Malabar est qu’ils prospèrent dans la chaleur de la saison estivale. S’il vit à une altitude de 1 500 pieds ou plus, c’est beaucoup mieux, car il préfère une altitude plus élevée.

Un autre avantage est le fait qu’apparemment peu de parasites s’intéressent à ce type d’épinard, il nécessite donc un entretien minimal, en ce qui concerne les parasites. Une légère pulvérisation d’huile de margousier est généralement suffisante.

Comme il s’agit d’une plante vivace, il suffit de la planter une seule fois. Si vous laissez les graines tomber à la fin de la saison estivale, la plante poussera l’année suivante. Sauf si vous vivez dans un climat tempéré. Ensuite, il faudrait le cultiver chaque année, car le froid le tue.

Il n’y a généralement pas de gelée là où je vis, alors j’ai cultivé des épinards Malabar il y a quelques années, et maintenant, ils surgissent partout dans ma propriété. Ainsi, vous n’aurez jamais à vous soucier d’acheter de nouvelles graines, mais vous devrez contrôler sa croissance dans les endroits où vous ne voulez pas qu’elle se développe.

Pour favoriser la germination, faites tremper les graines pendant une nuit, puis semez-les dans un sol bien drainé, en plein soleil, et veillez à maintenir le sol humide jusqu’à ce que les graines aient germé.

Alternativement, vous pourriez semer les graines à l’intérieur six à huit semaines avant la date du dernier gel, puis les transplanter dans votre jardin une fois que les températures nocturnes maintiennent une température constante supérieure à 50°F (10°C)

Ajouter une quantité généreuse de sol organique, avant de semer, ainsi qu’un engrais 10-10-10 à libération lente

-Semer vos graines à une profondeur d’un demi-pouce, à environ 18 pouces de distance. Si vous semez dans des sillons, vous devrez au moins espacer les sillons d’environ 20 pouces

Une fois que les graines ont germé, versez de l’engrais liquide sur les semis, pour bien mouiller les feuilles. Ajoutez une couche de paille ou de compost, pour retenir l’humidité dans le sol

-Ce type de plante préfère un environnement plus humide, donc si vous vivez dans un climat sec, vous pouvez avoir besoin d’un humidificateur, ou la garder dans une serre. Puisqu’elle pousse comme une vigne ; donc, elle aura également besoin d’une sorte de treillis pour qu’elle puisse grimper

Récolte

La récolte de la plante est facile. Il suffit de couper les tiges des feuilles à l’aide d’une paire de ciseaux. En la récoltant continuellement, cela encouragera la plante à devenir plus touffue, donc plus vous la consommerez, plus elle aura de feuillage.

De plus, la taille de la plante le long de la vigne encouragera le caractère buissonnant ; donc, si vous préférez avoir un buisson de style haie, plutôt qu’une longue vigne, taillez-la constamment.

Vous pourriez récolter les feuilles continuellement tout au long de la saison estivale et automnale, jusqu’à ce que la plante commence à fleurir. Beaucoup préfèrent les jeunes feuilles tendres, plutôt que celles qui sont plus matures, car leur saveur a tendance à être plus douce.

De plus, les feuilles matures ont une teneur plus élevée en mucilage, dont la viscosité pourrait être peu appétissante pour certaines personnes. Après les fleurs, des baies violettes apparaîtront qui pourraient être écrasées et utilisées comme colorant alimentaire naturel.

Suggestions culinaires

Vous pourriez utiliser les épinards de Malabar de la même manière que les épinards crus ordinaires dans les salades, légèrement cuits à la vapeur ou cuits, ou dans les ragoûts, les soupes et les sautés. La recette suivante pour préparer les épinards Malabar est une courtoisie de DIY Natural.6.

Ingrédients

  • 3 à 4 tasses d’épinards Malabar lavés
  • 2 cuillères à soupe de beurre ou d’huile de coco
  • Une pincée de sel rose de l’Himalaya
  • Poivre au goût
  • Jus d’un citron, au goût

Mode de préparation

  1. Dans une casserole, faites chauffer une petite quantité d’eau, à feu moyen. Ajoutez les épinards Malabar et faites-les cuire à la vapeur, jusqu’à ce que les feuilles soient tendres et moelleuses.
  2. Égouttez le liquide et ajoutez le beurre ou l’huile de coco. Mélangez légèrement pour enrober uniformément les feuilles et faites cuire pendant quelques minutes. Retirez du feu et ajoutez le citron, le sel et le poivre selon votre goût. De préférence, mangez-le chaud.

  • .
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *