Les inondations dans plusieurs stations de métro obligent à des coupures de service

Les fortes pluies qui sont tombées jeudi matin à Madrid ont provoqué une importante perturbation du service de métro dans le centre-ville, affectant également les stations Cercanías, comme Sol, et provoquant également des flaques d’eau dans certaines des principales rues de la capitale. Metro de Madrid a signalé sur son compte Twitter l’interruption du service ou la fermeture de l’accès à plusieurs stations de cinq lignes de banlieue.

La forte averse qui s’est abattue sur Madrid entre 8h30 et 10h.00 ce jeudi a laissé dans la zone métropolitaine entre 17 et 19 litres par mètre carré

À Cercanías, à Sol, il y a eu des retards de 5 à 10 minutes – selon un porte-parole – sur les lignes C3 et C4, en raison de l’accumulation d’eau dans le tunnel, et certains trains ont dû être déviés par le tunnel de Recoletos. Le trafic de surface a également été affecté. La police municipale a dû couper des sections de plusieurs routes en raison de l’inondation, ce qui a affecté le service de bus de l’EMT. Les principales zones présentant des problèmes ont été celles de Manuel Becerra, Princesa, Plaza de España, Génova et Alberto Aguilera.

La forte averse qui s’est abattue sur Madrid entre 8h30 et 10h00 a laissé dans la zone métropolitaine entre 17 et 19 litres par mètre carré. Selon Ruben del Campo, porte-parole de l’Agence météorologique de l’État (Aemet), dans le parc du Retiro ont été collectés quatre litres par mètre carré, à l’aéroport 17,3 et dans la ville universitaire 17,8. Les averses ont présenté par moments une très forte intensité : dans le parc du Retiro et la cité universitaire, en seulement dix minutes, elles ont atteint 6,3 litres. Bien qu’il s’agisse d’une pluie intense, il n’y a pas eu de record », déclare M. Del Campo, qui rappelle que la pire tempête s’est produite le 31 mai dernier, avec environ 17 litres par mètre carré en 10 minutes. Il n’y a pas eu d’alerte active, car il a plu beaucoup plus que prévu initialement, puisque la probabilité de dépasser aujourd’hui plus de 10 litres était inférieure à 10%, rapporte Victoria Torres.

Le premier avertissement d’interruption de service a été diffusé après 9h00. « Circulation interrompue sur la L2 entre Ópera et Quevedo, dans les deux sens, en raison d’un incident dans les installations », indique le tweet posté par Metro. Par la suite, il a été signalé qu’il n’y avait pas de circulation de trains, dans les deux sens, sur la ligne 4 entre Lista et Goya, pour la même raison. Le métro a également indiqué que les trains ne s’arrêtaient pas aux stations Noviciado (L2), García Noblejas (L7), Barrio de la Concepción (L7) et Plaza de España (L10 et L3) en raison d' »incidents dans les installations ». Le trafic était également interrompu à ce moment-là sur la L10 entre Tribunal et Batán, dans les deux sens.

A Príncipe Pío, un train de la ligne 10 est resté à l’arrêt et sans passagers pendant la perturbation de la ligne. Comme il s’agit d’une jonction directe entre les lignes 6 et 10, il y a eu une certaine affluence dans la zone des quais. Certaines personnes ont demandé aux agents de sécurité et au personnel du métro quel était le moyen le plus rapide de se rendre à leur destination par des itinéraires alternatifs.

Un peu après 11h30, une vingtaine de passagers qui voulaient monter sur la ligne 10 à l’arrêt Plaza de España attendaient patiemment que les gardes leur laissent le passage. C’était la dernière ligne à être restaurée. Après un avertissement radio, les escaliers mécaniques ont été descellés et la situation est revenue à la normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *