Les Kercher, famille de Meredith : « Cela a été sept années difficiles et très douloureuses »

La famille de la jeune Britannique Meredith Kercher a apprécié hier la sentence prononcée jeudi contre les accusés Amanda Knox et Rafaelle Sollecito comme « un pas en avant », mais pas comme « le dernier mot ». Les frères et sœurs de la victime, Stephanie et Lyle, ont tenu une conférence de presse à Florence qui a été retransmise en direct par la BBC. Et l’intérêt que l’affaire a suscité chez les Britanniques est extraordinaire.

La beauté de la jeune femme et l’intrigue d’un meurtre à connotation sexuelle deviennent souvent des protagonistes et la famille a dénoncé à plusieurs reprises qu’il ne faut pas oublier que ce sur quoi on enquête est la mort d’une étudiante de 21 ans qui avec toute son illusion est partie en Italie pour poursuivre ses études. En ce qui concerne la tentative de contacter Knox par le biais d’une lettre, Stephanie a déclaré qu’ils n’avaient pas l’intention de rester en contact. « Je ne l’ai pas vue, on m’a dit qu’il y avait (une lettre) mais je ne veux pas la lire, je n’en ai pas besoin », a-t-elle expliqué. « Rencontrer Amanda sera difficile, pas tellement à cause de la condamnation mais à cause de tant de choses qui se sont passées. Peut-être que nous ne pourrons jamais le faire », a-t-il déclaré.

Pour sa part, Lyle Kercher a déclaré que la sentence est « un pas en avant », mais a précisé que pour « le dernier mot » il faudrait encore attendre un peu, faisant référence à l’annonce de la défense de déposer un recours devant la Cour suprême italienne. Lyle a regretté le retard pris dans la procédure qui, selon les experts, avec cet appel, pourrait prendre environ un an de plus. Il a déclaré que « ces sept années ont été difficiles et très douloureuses » et que, bien que Knox et Sollecito aient été à nouveau reconnus coupables, la famille « ne pouvait pas parler de bonheur ». « Ce n’est pas le moment pour cela », a-t-il dit. Sa sœur Stéphanie a qualifié la condamnation de « pas de plus vers la vérité et la justice », même si elle a déploré que « plus personne ne ramènera Meredith ». La jeune femme a reconnu qu’ils ne sauront peut-être jamais ce qui s’est passé « cette nuit tragique ». « La meilleure chose que nous puissions faire est de mettre fin à ce procès, afin que nous puissions tous avancer dans nos vies », a-t-elle déclaré.

La famille a refusé d’évaluer la tentative d’évasion présumée de Sollecito. « Il y a peu de choses à dire, il a été arrêté par la police, il ne s’est pas échappé », a-t-il déclaré. En ce qui concerne l’extradition de Knox des États-Unis, ils ont déclaré que tout était entre les mains de leurs avocats mais ne voyaient aucune raison pour que l’Américaine ne quitte pas le pays pour être jugée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *