Maniac (film)

Frank Zito est un tueur en série italo-américain d’âge moyen, solitaire, en surpoids et vétéran du Vietnam, qui vit dans un quartier non précisé de New York, où il travaille comme gérant d’un petit complexe d’appartements. À l’insu de ses locataires, Frank est un tueur en série souffrant d’un rare cas de trouble de la personnalité schizoïde, dû à une enfance dramatique et triste avec sa mère.

Il passe ses nuits à traquer et à tuer des femmes, à les scalper et à ramener chez lui les scalps et les vêtements de ses victimes pour décorer sa collection croissante de mannequins . Une fois le mannequin décoré à son goût, Frank dort avec lui pendant plusieurs nuits, s’en servant pour converser avec sa défunte mère, une prostituée abusive qui lui a fait subir des années de sévices physiques et psychologiques avant de mourir dans un accident de voiture et de le laisser orphelin. Inexplicablement, après plusieurs nuits, Frank se lasse du mannequin, le rangeant dans différentes parties de son appartement avant de chercher une autre victime.

Un soir, Frank voit qu’il a été photographié par une photographe de mode nommée Anna. Obtenant son nom grâce à l’étiquette de bagage qu’elle garde dans son sac, Frank la traque, mais il est tellement impressionné par ses œuvres d’art qu’au lieu de la tuer, il commence à sortir avec elle. Alors qu’il lui rend visite sur le plateau de sa dernière séance photo, il est rempli de colère face aux affronts et aux commentaires de Rita, l’un des mannequins d’Anna, à qui il vole un bijou, prétextant ainsi se rendre à son appartement le soir même pour la kidnapper. Frank se rend furtivement chez Rita, où il commence à délirer en croyant qu’elle est sa mère, lui déclarant son amour éternel avant de la poignarder. Il mutile ensuite son corps et s’en débarrasse, assistant plus tard à ses funérailles avec Anna.

Son contact avec la réalité se détériore jusqu’à ce qu’il subisse une nouvelle crise psychotique. Un soir, en allant au cinéma, Frank emmène Anna sur la tombe de sa mère. Au cimetière, Frank tente de tuer Anna, mais elle le blesse avec une pelle, le laissant dans une tombe fraîchement creusée, et s’échappe. Frank commence à souffrir de désorientation et d’hallucinations inquiétantes : le cadavre de sa mère sort de sa tombe et lui fait signe depuis son lit. Il retourne dans son appartement, où il a une vision des mannequins se transformant en cadavres réanimés de leurs victimes cherchant à se venger et déchirant son corps.

Le lendemain matin, deux détectives, apparemment alertés par Anna, enfoncent la porte de l’appartement de Frank. Ils le trouvent dans son lit, saignant de l’estomac à la suite d’une blessure auto-infligée. Les détectives, en voyant la collection de mannequins de Frank, quittent l’appartement, à ce moment-là Frank ouvre les yeux et le film se termine.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *