Marduk-apal-iddina II

En 703 avant J.-C., Mérodac-Baladan émerge à nouveau du Pays de la Mer, et renverse Marduk-zakir-suma II, roi babylonien, dont on ne sait rien, accédant au trône pour la seconde fois. Grâce aux trésors du temple de Marduk d’Esagil, il s’assure l’aide du roi Shutruknakhkhunte II d’Elam, qui lui envoie des troupes. Cependant, l’Assyrien Sennacherib les vainc tous les deux, et impose à Babylone Bel-ibni, un noble babylonien éduqué en Assyrie. Une nouvelle fois, Mérodach-Baladan doit se réfugier au Pays de la mer, où les troupes assyriennes ne peuvent le capturer.

Sennacherib retourne en Assyrie, avec un grand butin, mais le Babylonien réapparaît peu après, entreprenant des travaux subversifs dans le sud de la Mésopotamie. Une fois encore, Sennacherib relève le défi et, en 700 avant J.-C., il envoie des troupes qui, une fois encore, ne parviennent pas à capturer l’insaisissable Merodach-Baladan, car cette fois, il se réfugie en Élam. Ils n’ont pu capturer que ses frères et plusieurs princes royaux. Il est mort en exil quelques années plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *