Ne créez pas un restaurant, créez une entreprise immobilière

Par la rédaction
11 septembre 2018
10035

Share :

Rodrigo Dominguez | Madrid

McDonald’s n’est rien de plus qu’une entreprise immobilière se faisant passer pour un restaurant rapide. Je vous laisse avec mon premier titre de « The Founder », un film réalisé par John Lee Hancock avec Michael Keaton dans le rôle principal. Mais ce n’est pas tout, « The Founder » est un film que tout hôtelier devrait voir car il raconte comment et pourquoi le système McDonald’s a été créé dans les cuisines et quelques autres anecdotes intéressantes sur leurs restaurants.

Avant de parler de mon livre, je vais vous dire quelque chose d’aseptisé sur le synopsis pour que vous connaissiez l’intrigue du film. Dans les années 1950, Ray Kroc (Keaton) est un vendeur de mélangeurs industriels qui découvre en Californie du Sud un fast-food tenu par Richard et Maurice McDonald. Les frères ont créé un système génial pour préparer des hamburgers en 30 secondes au lieu de 30 minutes. Kroc croit au projet et les convainc de le franchiser et de l’étendre. Viennent ensuite les désaccords, les trahisons et, finalement, même le vol du nom aux créateurs de l’idée originale. Et c’est ainsi qu’est née la chaîne Mcdonald’s que nous connaissons aujourd’hui.

C’est ici que je laisse la bande-annonce. Ça vous donne envie de le voir. L’histoire accroche et Keaton ressort.

Avant de le regarder, il faut garder à l’esprit que  » Le fondateur  » est un film sans morale claire. Il pose un dilemme moral, en fait, pour ceux qui le veulent. Le capitalisme donnant lieu à des comportements commerciaux sans scrupules, à la bulle immobilière et à la spéculation. Mais il n’y a pas de prise de position de la part du directeur. Donc chacun se positionne, s’il le peut, en fonction de son idéologie.

Les enseignements du fondateur de McDonald’s.

Le film montre des passages très intéressants de l’innovation des frères McDonald, comme lorsqu’ils montrent à Ray Kroc comment fonctionne leur cuisine.
« La vitesse, c’est le grand secret », dit Maurice McDonald à Kroc. Les hamburgers de son restaurant contiennent deux cornichons, une pincée d’oignon et une dose précise de ketchup et de moutarde. Tout est très mesuré, les scandales sont parfaits et on ne vend que des hamburgers. De cette façon, il est très difficile de se tromper dans les coûts. Ils ont eux-mêmes créé manuellement certains des ustensiles pour préparer les hamburgers.

Voici la vidéo en espagnol latin.

Le système de McDonald’s pour gérer le flux de travail.

« Le fondateur » est une mine de moments qui plairont à tout hôtelier. Je l’ai déjà partagé sur Idea Bar pour expliquer comment les frères Massart ont conçu leur cuisine, mais la séquence du film expliquant la méthode suivie par les frères McDonald pour corriger les erreurs et améliorer le déroulement des opérations en cuisine est une perle. Un court de tennis, de la craie, des ouvriers, et là commence une histoire gigantesque. Beaucoup d’attention à ce moment.

McDonald’s est, en fin de compte, une entreprise immobilière.

Les exigences du contrat des frères McDonald, le mauvais contrôle des franchisés et le manque de liquidités ont étouffé Ray Kroc en tant qu’homme responsable de l’expansion de l’entreprise.Quelle a été l’erreur ? « Si vous ne gagnez pas beaucoup d’argent, c’est que quelque chose ne va pas », lui dit un conseiller financier en lui proposant la solution ultime à ses problèmes. « Le business n’est pas dans les hamburgers, il est dans l’immobilier ». Ce conseiller peu scrupuleux propose d’acheter les parcelles de terrain qu’il louera ensuite obligatoirement aux franchisés. Le changement de direction vous permettra de bénéficier d’un flux de revenus régulier et d’un capital plus important pour votre expansion. À l’inverse, il finira par chasser les frères qui ont créé le système.

Vous devez regarder  » Le fondateur  » si ce n’est pas déjà fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *