PNL : Programmation Neurolinguistique

Ce que je demande à Noël…

Je demande à Noël que la tendresse,

Du temps présent soit avec vous,

Que votre passé révolu ne vous ternisse plus,

Mais qu’il fonctionne comme un guide pour vous,

Que la pensée de votre avenir vous donne de la joie,

Que ton étoile de Noël soit aussi la mienne,

afin qu’ensemble nous puissions la prendre,

et augmenter son éclat en la serrant,

frais, serein et sans épines.

Qu’il y ait une ligne sereine à votre gauche,

Qu’elle vous rappelle les bonnes choses que nous avons faites,

Que dans son balancement elle soit déposée sur votre poitrine,

Que ce moment ne soit pas perdu,

Et vous porte avec la force de la terre,

Vers un avenir tout en profit.

Que de votre main droite sorte par votre corps,

Vers l’endroit que nous découvrons,

Ce qui nous amène aux cent ans,

où nous vivrons le temps parfait.

Je vous souhaite de traverser la vie,

comme dans ce Noël plein d’odeurs,

en appréciant son nectar et ses saveurs,

en écoutant votre musique préférée.

Et laissez l’enfant Jésus dessiner un cercle,

Tout plein de couleurs clignotantes,

Où vous mettez le désir et la joie,

Cette paix qui devrait toujours vous accompagner.

Qu’il soit rempli de l’étoile de Bethléem,

de ce que vous savez et voulez être avec vous,

de ce que vous avez, et voulez tendre vers,

Tout ce qui vous conduira à faire le bien.

Et que vous ne vous arrêtiez pas, que vous sautiez,

Après un pas, soyez comblé de cadeaux,

Que les trois rois vous couvrent de leur manteau,

Avec les lumières et la couleur d’un saint homme.

Et que rien ne t’arrête, que tu ne t’arrêtes pas,

Que cette lumière te conduise vers ton destin,

vers la mission que tu as mise sur ton chemin,

et que tu peux changer lors de tes départs.

Que tu saches qui tu es et que tu veuilles te trouver,

Que tu t’aimes comme tu aimes tant de gens,

Que les titres que ta poitrine te confère,

te donnent la liberté de te tromper.

Puissez-vous croire davantage en ce que vous avez maintenant,

Puissez-vous valoriser davantage ce qui vous accompagne maintenant,

Et puissiez-vous entreprendre ce cri de Campagne :

« Je peux, qu’en pensez-vous ? ». »

Je veux que tu sois capable comme tu l’as été maintenant,

De faire tout ce qu’il faut pour atteindre tes objectifs,

Et quand tu te reposes si près de la grandeur,

Souvenir qu’ici est ton grand ami.

Un câlin de paix, joyeux Noël !

Lucindo Mora.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *