Rôle des années 90

Bonjour à tous. Nous revenons avec une très rapide « première impression » du dernier qui nous est parvenu.

Le Cœur des Ténèbres, ou plus connu sous le nom de Mégadonjon de La Marque de l’Orient de Diego Marqués Vega, est un mécénat qui a obtenu plus de 30 000 euros et plus de 700 mécènes, des chiffres que très peu atteignent dans ce pays. Je me sens très chanceux parce que je dois être l’un des premiers à l’avoir, puisqu’il est arrivé hier matin par surprise totale, et il y a quelques jours les gars de Lorca nous ont envoyé un email disant qu’ils faisaient des paquets. Quel mérite ont ces gens, je ne me lasserai jamais de le dire.

Le but du parrainage était de publier cette campagne dans un livre assez gras, en couverture rigide et de format A4, et selon la description, 352 pages. Le prix de 45 euros n’était donc pas surprenant, surtout quand on connaît le succès de La Marca et que l’on sait qu’il s’agit finalement de beaucoup de matériel. Et c’est ainsi : matériel, mais matériel… maintenant nous verrons.

Ceci a ensuite été un problème majeur et il a fallu changer radicalement l’édition du livre, pour qu’au final il reste à 178 pages (oui, la moitié). Est-ce possible ? Eh bien oui, passer d’une mise en page avec sûrement beaucoup plus d’espaces et des dizaines d’illustrations de donjons à une mise en page des classiques de la marque qui a le texte assez condensé, moins d’illustrations et de cartes hors du livre. Ils ont donné leurs explications, ça ne m’a pas plu au début, mais ensuite je me suis dit : on vient pour la qualité, pas pour les kilos de papier. Ils ont expliqué que le contenu est le même, donc parfait, et le résultat est un livre très maniable et robuste malgré le fait que ce soit un A4, avec les dimensions que cela signifie.

Au final on a pour 45 euros (je suis sûr qu’il me manque quelque chose) le livre de la campagne accompagné de 15 cartes A3 des différents niveaux de celle-ci (15 niveaux a la créature), un Cartapacio, qui est une petite chemise en carton où vous pouvez garder toutes les cartes parfaitement et je suppose que vous pouvez en garder quelques autres. A l’intérieur de ce dossier se trouve un livret agrafé d’Habillage du donjon, avec de nombreux tableaux tels que les rencontres, les insectes, les trésors… En outre, nous avons cinq livrets, dont deux sont des aventures proprement dites : La Fureur de Rastilon et la Larme de Zurah. Les deux autres sont des suppléments qui complètent le Gazetteer : La Fronde des Médians et Marjalnegro (ce dernier est un nouveau territoire incorporé au monde de La Marque) ; et enfin, un Bestiaire où j’estime qu’il y a environ 40 créatures. Plus quelques cartes supplémentaires qui sont fournies, soit en vrac, soit avec certains des suppléments. En bref, une quantité bestiale de matériel. Je n’en dirai pas plus, je vous laisse avec quelques photos que vous attendez avec impatience. Juste une note : certaines images peuvent contenir des spoilers du donjon, donc faites attention si vous ne voulez pas les voir. A bientôt.

.

.

.

.

.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *