Si je gagne à la loterie, combien reçoit Hacienda ?

Le 22 décembre est traditionnellement célébré le tirage de la loterie de Noël, et vous devez savoir que les prix paient des impôts.

Donc si vous êtes chanceux et que vous obtenez le prix, vous devrez régler les comptes avec le bureau des impôts au Trésor public.

Jusqu’à présent, les 2 500 premiers euros sont exonérés et était taxé pour le reste à 20%.

Depuis 2018 et avec la nouvelle loi 6/2018 des budgets généraux, une exonération des 40 000 premiers euros est établie, mais de manière progressive.

2018 Exonérer les 10 000 premiers

2019 Exonérer les 20 premiers.000

2020 Exonérer les 40 000 premiers

Si on obtient en 2019 le « Gordo » de Noël, de 400 000 euros, 20% seront appliqués sur 380 000 euros, une fois escomptés les 20 000 euros qui sont libres d’impôt. Ainsi, le montant de 76 000 euros serait versé à l’Agence fiscale. Et pour nous serait exemptée d’impôt 324 000 euros.

L’administration de la loterie ou l’institution financière retiendra directement au moment de l’encaissement le montant qui correspond au dixième gagnant, ainsi les gagnants percevront déjà le prix avec une réduction de 20% et ne devront pas soumettre de déclaration supplémentaire à l’Agence fiscale.

Et si j’ai une participation ?

Il faut savoir qu’au niveau fiscal, les participations à la loterie n’existent pas et ce qui est taxé, c’est le dixième. Par conséquent, si vous avez une participation d’un dixième et que ce nombre est attribué avec plus de 2 500 la retenue sera appliquée au dépositaire du dixième et vous recevrez ce qui correspond proportionnellement après déduction des impôts.

Il est important d’identifier les participants pour éviter que la distribution soit considérée comme un don. L’administration fiscale peut demander au dépositaire du dixième de prouver que le prix a été distribué aux détenteurs d’actions afin que, lorsque le prix est divisé, il ne soit pas considéré comme une donation et taxé avec l’impôt sur les successions et les donations. C’est pourquoi nous considérons comme une bonne idée de distribuer le prix par virement bancaire afin de laisser une trace.

Bien que l’État ne perçoive pas autant que prévu par la baisse des ventes, Loteries et paris de l’État reste l’entreprise publique la plus saine et la loterie est une bonne affaire pour les caisses publiques.

De la part d’Afiris, nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année, et que la chance vous sourit dans toutes les facettes de votre vie.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *