The Deer Hunter | Plot, casting, prix et faits

The Deer Hunter , film dramatique américain , sorti en 1978, qui se concentre sur les effets dévastateurs de la guerre du Vietnam sur les jeunes Américains envoyés pour y combattre. Ce film dévastateur sur le plan émotionnel, coécrit et réalisé par Michael Cimino, a remporté cinq Oscars, dont ceux du meilleur film et du meilleur montage.

scène de The Deer Hunter
scène de The Deer Hunter

(De gauche à droite) John Cazale, Chuck Aspegren, Robert De Niro, John Savage et Christopher Walken dans The Deer Hunter (1978).

© 1978 Universal Pictures Company, Inc.; photographie issue d’une collection privée

Le Chanteur de Jazz (1927) L'acteur Al Jolson dans le rôle de Jakie Rabinowitz avec Eugenie Besserer, qui joue sa mère dans le rôle de Sara Rabinowitz dans une scène du film musical réalisé par Alan Crosland. Premier long métrage à dialogue synchronisé
Quiz Britannica
Amoureux du cinéma
Quel film a remporté le premier prix du meilleur film aux Oscars, en 1929 ? Testez vos connaissances dans ce quiz et voyez à quel point vous êtes un cinéphile.

Le film commence à la fin d’une équipe dans une aciérie de Clairton, en Pennsylvanie . Un groupe d’ouvriers, Michael (Robert De Niro), Nick (Christopher Walken) et Steven (John Savage), rejoignent leurs amis Stan (John Cazale) et Axel (Chuck Aspegren) et se rendent au bar tenu par John (George Dzundza). Steven est sur le point d’épouser sa petite amie enceinte, Angela (Rutanya Alda), et Michael, Nick et Steven vont voyager au Vietnam. La petite amie de Nick, Linda (Meryl Streep), l’une des demoiselles d’honneur, apporte le petit-déjeuner à son père ivre avant de partir pour le mariage, et il la bat. Plus tard, elle obtient la permission de rester dans la maison que Michael et Nick partagent pendant leur déploiement. Le mariage a lieu dans une église orthodoxe russe et la réception se déroule dans une salle de la Légion américaine. Linda prend le bouquet de la mariée et Nick la demande en mariage, mais semble surpris quand elle accepte la proposition. Tôt le lendemain matin, tous les hommes, sauf Steven, partent à la chasse au cerf organisée par Michael et Nick. Michael, qui suit son propre code d’honneur strict concernant la chasse, tue un daim d’un seul coup et les hommes retournent au bar de John avec leur trophée.

L’acte suivant du film commence au milieu d’une bataille brutale dans une petite ville vietnamienne. Michael fait partie du petit groupe d’Américains qui défendent le village contre les assaillants nord-vietnamiens. Des hélicoptères américains arrivent avec des renforts, dont Nick et Steven. Cependant, les Américains sont en infériorité numérique et les trois sont faits prisonniers. Les prisonniers de guerre sont détenus dans des cages en bambou partiellement immergées dans des eaux infestées de rats, et leurs ravisseurs les soulèvent pour les forcer à jouer à la roulette russe. Lorsque Steven est forcé de jouer, il change nerveusement l’angle de l’arme lorsqu’il appuie sur la gâchette, et la balle qui est tirée ne fait qu’effleurer son cuir chevelu. Ils l’ont mis dans une cage. Michael, qui a trouvé un moyen de s’échapper, insiste pour que Nick et lui jouent l’un contre l’autre, mais avec trois balles au lieu d’une seule dans la chambre. Après que Michael et Nick aient survécu à trois rounds, Michael tire sur le meneur du jeu, et lui et Nick prennent les armes de leurs autres ravisseurs et les tuent. Michael et Nick libèrent Steven de la cage et s’échappent vers la rivière, en s’accrochant à un rondin flottant. Un hélicoptère américain tente de les secourir, mais seul Nick parvient à monter à bord de l’appareil. Steven retombe dans la rivière et Michael redescend pour le sauver. Les jambes de Steven se brisent dans la chute, et Michael le porte sur son dos. Quelque temps plus tard, Nick, psychologiquement endommagé, sort d’un hôpital militaire en s’accrochant à une bûche flottante. Un hélicoptère américain tente de les secourir, mais seul Nick parvient à monter dans l’appareil. Steven retombe dans la rivière et Michael redescend pour le sauver. Les jambes de Steven se brisent dans la chute, et Michael le porte sur son dos. Quelque temps plus tard, Nick, psychologiquement endommagé, sort d’un hôpital militaire en s’accrochant à une bûche flottante. Un hélicoptère américain tente de les secourir, mais seul Nick parvient à monter dans l’appareil. Steven retombe dans la rivière et Michael redescend pour le sauver. Les jambes de Steven se brisent dans la chute, et Michael le porte sur son dos. Quelque temps plus tard, Nick, psychologiquement endommagé, est libéré d’un hôpital militaire à Saigon et se promène dans la ville, à la recherche de Michael. Devant un tripot, Nick rencontre Julien Grinda (Pierre Segui), un Français qui insiste pour que Nick entre dans le bâtiment, où de jeunes Vietnamiens jouent à la roulette russe pour de l’argent. Michael est dans la foule, mais Nick ne le remarque pas. Nick s’empare d’une arme à feu d’un des concurrents et la place contre sa propre tête, sortant une chambre vide. Il part avec Grinda, et Michael ne peut pas le rattraper.

Michael revient à Clairton mais évite l’accueil du héros que la ville a prévu pour lui et s’installe plutôt dans un motel. Plus tard, il rentre chez lui, où vit maintenant Linda, et ils en viennent à trouver du réconfort dans la compagnie de l’autre. Angela apprend que Steven est dans un hôpital local de l’administration des vétérans. Steven a été amputé des deux jambes et du bras gauche. Il dit à Michael qu’il reçoit chaque mois des liasses de billets d’une source inconnue à Saigon, et Michael suppose que Nick est le bienfaiteur . Michael persuade Steven de quitter l’hôpital et l’emmène chez lui avec Angela. Michael retourne ensuite à Saigon à la recherche de Nick. Il trouve Grinda, qui l’emmène dans un endroit où Nick joue à la roulette russe. Nick ne reconnaît pas Michael. Michael paie pour entrer dans le jeu et continue de parler à Nick, essayant de lui rafraîchir la mémoire. Nick semble enfin se souvenir, mais lorsqu’il tire le coup suivant dans le jeu, la balle est dans la chambre et il se tue. La scène finale du film est un petit déjeuner au bar de John après l’enterrement de Nick. Les personnes en deuil, dont Steven, Angela et Linda, chantent « God Bless America ».

The Deer Hunter
The Deer Hunter

Robert De Niro (à gauche) et John Savage dans The Deer Hunter (1978).

Universal Pictures Company, Inc.

Accès exclusif au contenu de notre premier numéro 1768 avec votre abonnement. Abonnez-vous aujourd’hui

Bien que de nombreux critiques aient loué The Deer Hunter comme un chef-d’œuvre, d’autres ont protesté contre la représentation cruelle et sadique des personnages vietnamiens dans le film et ont déclaré que la métaphore centrale du film, la roulette russe, était particulièrement malhonnête, car il n’y avait aucun cas de roulette russe comme moyen de torture dans les archives de la guerre. Cimino a écrit l’histoire avec Deric Washburn, en extrapolant une histoire antérieure de Louis Garfinkle et Quinn Redeker sur des joueurs qui se rendent à Las Vegas pour jouer à la roulette russe. Ce film a été la dernière apparition au cinéma de Cazale, qui est décédé d’un cancer peu après la fin du tournage. The Deer Hunter a été inscrit en 1996 au National Film Registry.

Le film est sorti en 1996.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *