Types de brûlures causées par des incendies

Mise à jour le : 30 janvier 2019

Si après un incendie, il y a des brûlures, il faut y prêter rapidement attention, car si ce problème s’aggrave, les conséquences pour le patient pourraient même être fatales.

Dépendamment du degré de la brûlure, il y a les soins à donner à la victime. Voici quelques recommandations pour traiter les différents types:

BRURES DU PREMIER DEGRÉ

Si les brûlures sont superficielles et ne forment pas de cloques, on peut dire qu’elles sont du premier degré. L’attention dans ces cas, pour réduire les dommages, est de mettre la partie brûlée dans l’eau froide et si possible avec de la glace. Cela permet d’éviter que les tissus de la peau ne se détériorent davantage. Si la douleur persiste, il faut prendre un antalgique et aller chez le médecin.

Les brûlures du second degré

Lorsqu’il y a des cloques, il s’agit de brûlures du second degré. Quelque chose de très important dans ces cas est de garder ces pustules intactes afin d’éviter l’infection, car pendant que la peau recouvre la partie brûlée, les micro-organismes sont isolés, lorsque cette barrière est brisée c’est la porte ouverte pour que la plaie s’infecte.

En cas d’éclatement des cloques, il est nécessaire, avec des mains propres, de laver soigneusement la zone avec de l’eau propre et froide (de préférence bouillie) et de se rendre immédiatement chez le médecin. Sinon, stérilisez de la vaseline en la chauffant jusqu’à ébullition. Après l’avoir laissée refroidir, étalez-la sur une gaze stérile et couvrez la brûlure avec. Il est important de consulter un médecin dès que possible et de ne pas étaler de graisses, d’herbes, d’excréments d’animaux, de café, etc. sur la brûlure, pour éviter les infections.

Brûlures du troisième degré

S’il y a des signes d’infection comme du pus, une mauvaise odeur, fièvre, ou ganglions lymphatiques enflés dans la nuque, mettez des lingettes d’eau salée tiède (une cuillère à café par litre) trois fois par jour. Faites bouillir l’eau et le chiffon avant de les utiliser et lavez-vous les mains. Retirez soigneusement la peau et la chair mortes, le sang séché, le pus et toute autre saleté. Une pommade antibiotique peut être utilisée si un médecin le recommande.

Si elles sont plus profondes, qu’elles détruisent la peau et laissent de la chair en dessous ou qu’elles impliquent beaucoup de surface de peau, c’est-à-dire qu’elles sont très étendues, il s’agit d’une brûlure au troisième degré. Ceux-ci nécessitent une attention médicale immédiate car la vie de la personne est en danger. En attendant, enveloppez la brûlure avec un linge très propre, imbibé de sérum (peut être préparé maison : ½ cuillère à café de sel, plus ½ cuillère à café de bicarbonate de soude dans un litre d’eau), donnez également des antalgiques pour calmer la douleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *