Un métabolisme actif

Si nous demandions aux personnes de notre entourage comment accélérer le métabolisme, nous obtiendrions de nombreuses réponses différentes de pratiques, d’aliments, de boissons ou de compléments censés augmenter le métabolisme, mais dans quelle mesure cela est-il vrai ? Peut-on vraiment accélérer le métabolisme ?

Actuellement, sur le marché, il existe une infinité de produits qui assurent un métabolisme plus actif, principalement dans le but de favoriser la perte de poids. Cependant, beaucoup de ces produits n’ont pas de preuves scientifiques pour soutenir leurs effets, mais ne vous découragez pas, il existe des moyens de garder votre métabolisme plus actif !

Sachez d’abord que lorsque nous parlons de métabolisme, nous faisons référence à tous les processus qui convertissent ou utilisent l’énergie dans le corps, par exemple la respiration, la circulation, la contraction musculaire, la digestion des aliments, le contrôle de la température, l’élimination des déchets et bien d’autres encore.

L’énergie et les nutriments nécessaires à la réalisation de tous ces processus proviennent de la nourriture, l’alimentation est donc l’un des facteurs qui influencent le métabolisme.

Que pouvez-vous faire pour accélérer ou améliorer votre métabolisme ?

Commencez par répartir votre alimentation sur 5 repas dans la journée : 3 repas principaux (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) et entre eux 2 petites collations. Essayez de ne pas laisser plus de 3-4 heures entre les repas.

Maintenez une alimentation variée, incluant tous les groupes d’aliments sur une base quotidienne : Le groupe des céréales, légumineuses et légumes farineux, le groupe des fruits et légumes, en plus petite proportion le groupe des produits animaux et en très petite quantité le groupe des graisses et sucres.

Mangez des portions adéquates, à chaque fois ne doit pas être très copieux.

Inclure dans son alimentation des produits riches en fibres, comme les fruits (si possible avec la peau), les légumes, les haricots, les pois chiches, l’avoine, le maïs, les produits complets (riz, pâtes, pain, biscuits, farine, etc).

Une autre excellente pratique est l’exercice, c’est l’un des facteurs qui affecte le plus l’augmentation du métabolisme. En plus de la dépense énergétique qu’il génère, il contribue à maintenir ou à augmenter la masse musculaire et le muscle est métaboliquement très actif même au repos. La recommandation dans ce cas est de pratiquer au moins 150 minutes par semaine d’activité physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *